Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 octobre 2009 6 24 /10 /octobre /2009 19:19
Je ne comprend pas cette cabale contre Jean Sarkozy. Car enfin, voila un jeune qui a de l'ambition, qui souhaite travailler en faisant le choix douloureux de sacrifier ses études, qui aspire à se mettre au service de la France, et voila qu'on le vilipende, qu'on le raille, qu'on le couvre de boue aux 4 coins de l'Internet.
Doute-t-on de ses capacités ? Le très jeune homme est tout de même en 2ème année de droit ! Un juriste ne serait donc pas la personne idéale à la tête de l'EPAD ? Certains hurlent au népotisme, mais n'est-il pas salutaire que le directeur de l'EPAD ait toute la confiance de l'Etat ?
Décidément, les détracteurs de Jean Sarkozy sont bien des hypocrites.

(cliquer sur l'image pour l'agrandir)

Dépité d'apprendre qu'il ne ferait pas l'affiche de L'EPAD, le malheureux Jean a décidé de couper sa longue chevelure qu'il avait laissé pousser dans cet unique objectif.
Partager cet article
Repost0
9 octobre 2009 5 09 /10 /octobre /2009 15:58

Effet de mode ou véritable moyen de communication qui saura perdurer, twitter est l'outil de
réseau social et de micro-blogging qui monte.

Les Universités américaines et canadiennes l'utilisent déjà très largement pour diffuser des infos (Stanford:5866 followers, Harvard:5860 followers, Ohio University: 4551 followers, etc.). Voici d'ailleurs un article très intéressant sur 10 manières qu'ont les universités américaines d'utiliser les nouveaux médias sociaux.

Comme d'habitude la France est à la traine, très peu d'universités françaises s'y sont mises, mais on sent comme un frémissement.
Mon IUT à Arles a trouvé dans twitter un outil très intéressant pour diffuser rapidement des informations sur son actualité, vous pouvez la suivre ici : http://twitter.com/iutarles

Aller, j'en profite pour rappeler l'adresse de mon propre twitter : http://twitter.com/Stravingo
Partager cet article
Repost0
1 octobre 2009 4 01 /10 /octobre /2009 22:16
J'ai failli me noyer l'autre jour, surpris par la marée alors que je m'attardais sur la plage à admirer une sirène. Croyez-vous qu'elle aurait daigné me tendre une nageoire secourable ? Que nenni ! Echouée sur son rocher, elle a poursuivi son bain de soleil et moi mon bain forcé.

(cliquer sur l'image pour l'agrandir)

Le (charmant) original vient de .
Partager cet article
Repost0
8 août 2009 6 08 /08 /août /2009 16:05
Aaaah, les théories du complot

Kennedy a été assassiné par la CIA, aucun avion ne s'est abattu sur le Pentagone lors du 11 septembre, les exploits lunaires des astronautes des missions Apollo ont été tournés en studio... Tant d'explications simplistes à des événements comportant des parts d'ombre, qui nous font douter et croire à une réalité que "on" veut nous cacher.

A propos des missions Apollo, je voudrais apporter ma contribution à ces théories du complot en fournissant des documents top secrets que la NASA voulait à tout prix garder confidentiels. Et on comprendra pourquoi tellement ils sont explosifs !

Comme on peut le voir sur cette photo, Neil Armstrong a été bien déçu de constater qu'il n'était pas le premier à poser le pied sur la lune. En l'absence d'atmosphère, de vent, les traces laissées sur le sol lunaire restent là à jamais. Depuis combien de temps alors cette empreinte primitive était-elle là ? Depuis la veille ? Depuis des années ? Des siècles ? Bien plus encore ?

(cliquer sur l'image pour l'agrandir)

Mais l'Amérique avait à cette époque bien d'autres choses à faire que de se préoccuper d'extra-paléontologie. Il fallait battre les cocos, il en allait de l'avenir du monde libre !

Houston, en relation avec la Maison Blanche, donna alors l'ordre aux astronautes de détruire ces preuves de leur échec. L'homo astronautus americanus se devait d'être le premier à marcher sur la lune, la preuve même que le communisme était une erreur !

(cliquer sur l'image pour l'agrandir)

Le secret avait bien été gardé, le balai discrètement détruit au retour de la mission. La preuve en est que vous n'en trouverez aucune trace parmi la liste des équipements embarqués dans Apollo 11.

Heureusement, je suis là pour que la vérité éclate enfin au grand jour. Attention, on vous ment. Les théories du complot sont toutes vraies.
Partager cet article
Repost0
7 août 2009 5 07 /08 /août /2009 15:40
Les parisiens nous font bien rire à Arles avec leur "Paris plage". Croient-ils donc être les seuls à avoir la plage amenée au coeur de la ville lors de l'Eté ? Et bien non,  ce sont des tonnes de sable fin qui envahissent tous les ans la place de la République dans notre bonne ville arlésienne. L'ambiance est alors au farniente et aux châteaux de sable, dans un air chaud aux senteurs de monoï.

 
(cliquer sur les images pour les agrandir)

Bon, bien évidemment tout ceci n'est qu'un pitoyable montage de ma part. Pourquoi s'embarasser d'amener du sable alors que la mer est à 30 minutes ?
Partager cet article
Repost0
6 août 2009 4 06 /08 /août /2009 21:00

J'apprécie beaucoup les films d'horreur de George Romero, le maître aux lunettes XXL du film de zombies. Il a su révolutionner le genre et surtout ne pas faire de simples films d'horreur.  Ses films contiennent de véritables messages, où il critique la société américaine, son racisme, sa consommation à outrance.  Le zombie n'est jamais le méchant de ses histoires.

Ce qui m'amuse aussi, c'est sa constance dans les titres de ses films : "The Night of the Living Dead", "Dawn of the Dead", "Day of the Dead", "Land of the Dead", "Diary of the Dead". Le "[insert whatever] of the dead" est un peu devenu sa marque de fabrique.

Bravo d'ailleurs au passage à Celestia pour avoir réussi à obtenir du maître lors de leur rencontre le titre de son prochain film ("Survival of the dead") alors que personne ne le connaissait encore

Bref, tout ceci m'a inspiré cette fausse affiche de film d'horreur "à la Romero" pour faire encore une fois de la pub pour le channel IRC #hordes.fr

(cliquer sur l'image pour l'agrandir)

Pour la photo de l'intérieur de la bouche, je suis parti de cette photo prise par Justin Quinnel au moyen d'un sténopé. Avec cette technique très simple et très ancienne, il a su obtenir des clichés vraiment spectaculaires. Bon, c'est pas non plus très ragoûtant 
Partager cet article
Repost0
5 août 2009 3 05 /08 /août /2009 14:13
Mon article précédent sur les dangers dans l'espace m'a inspiré ce rapide montage. Ce document exceptionnel (et pour cause :p) montre que les astronautes américains étaient prêt à toute éventualité sur la lune. Qui sait si quelque sélénite hostile (et communiste !) n'allait pas surgir d'un cratère au détour d'un rocher ? A moins que ce ne soit pour faire valoir leur droit de porter des armes garanti par le deuxième amendement de la Constitution des États-Unis d'Amérique ?

(cliquer sur l'image pour l'agrandir)

On m'a fait la réflexion comme quoi une arme à feu serait inutilisable dans l'espace en raison du vide et de l'absence d'oxygène. Les avis que j'ai trouvé à ce sujet sur le Net sont partagés, mais il semblerait que ce soit possible, étant donné que les cartouches contiennent à la fois le combustible et son comburant.

L'expérience aurait même été réussie par les russes en 1974, leur station Saliout 3 ayant été équipée d'un canon aérien de 23 mm, un Nudelman-Rikhter NR-23, au moyen duquel ils auraient détruit un satellite cible. Afin de contre balancer la réaction du tir au canon, la station était équipée d'un système de moteurs de manœuvre qui étaient mis à feu au même moment.

Pour l'anecdote, d'autres armes à feu vont dans l'espace. Les cosmonautes russes embarquent à bord des stations Soyouz le TP-82, un court fusil à 3 canons dont la crosse contient une machette. Mais à défaut de servir à combattre des aliens dans le cosmos, cette arme est plutôt destinée à se protéger de bêtes féroces en cas d'une attente prolongée des secours lors d'un atterrissage dans une région hostile.

On est quand même encore loin des canons lasers de Star Wars. Il faudrait tout de même qu'on se dépêche de les construire en prévision de l'attaque imminente des plutoniens vexés venus se venger de la perte du statut de planète de leur caillou natal.
Partager cet article
Repost0
4 août 2009 2 04 /08 /août /2009 16:41

Je me suis inscrit il y a quelques jours sur Twitter (oui, honte à moi), le système de micro blogging qui permet de partager rapidement des messages très courts avec le monde entier - ou en tout cas avec les abonnés qui voudront bien vous suivre. Devenu un incontournable du net pour sa très grande réactivité aux petits et grands événements de ce monde, on verra bien si Twitter résiste au temps et aux effets de mode.

Alors, pour bloguer heureux, bloguons court ? Pas vraiment en ce qui me concerne, ce format d'un maximum de 140 caractères est bien trop étriqué à mon goût. En revanche, il peut être un système complémentaire intéressant pour un blog ou un site traditionnel, afin de partager quasiment en temps réel des infos très brèves pour lesquelles on n'aurait pas forcément rédigé tout un article.

Si vous voulez suivre mes aventures trépidantes, ça se passe ici : http://twitter.com/stravingo
Partager cet article
Repost0
3 août 2009 1 03 /08 /août /2009 18:05
Pour caractériser ma ville d'Arles, le premier mot qui me vient à l'esprit est "tradition". Forte de ses 2500 ans, cette ville provençale qui fut autrefois un royaume est pétrie d'Histoire dont elle conserve de nombreuses traces, que ce soit dans son architecture ou dans ses coutumes.

Parmi celles-ci, on pense évidemment au costume traditionnel, que des passionnés n'hésitent pas à revêtir lors de nombreuses occasions tout au long de l'année. Et même en dehors des périodes de féria, de festivals et autres événements taurins, il n'est pas rare de croiser une arlésienne en costume dans les rues.

Une autre occasion de voir les arlésiennes dans leurs robes traditionnelles est l'élection de la Reine d'Arles fin avril, début mai. Cette tradition somme toute assez récente remonte à 1930, en l'honneur des 100 ans de la naissance de Fréderic Mistral, et en référence à un certain passé prestigieux de la ville. Elue pour trois ans, la Reine d'Arles et ses Demoiselles d’Honneur sont choisies après avoir fait preuve de leurs connaissances en histoire, littérature, architecture, arts, traditions et langue provençale.

Dans son costume traditionnel, la mignonne Caroline Serre semble tout droit sortie d'un passé ancien et révolu, alors qu'elle est l'actuelle XXème Reine d'Arles, ce qui m'a inspiré la retouche ci-contre. L'original se trouve ici (photo de Georges Vlassis).

Alors, la question que vous vous posez tous(?) : "mais à quoi elle sert cette reine ?". Car oui, Arles n'est pas une monarchie enclavée dans un coin de France, c'est bel et bien une ville de la république. Et bien la Reine d'Arles a essentiellement un rôle de représentation, qu'elle assure grâce à ses connaissances de la langue, des coutumes et traditions du peuple provençal. Une sorte de Miss France avec un cerveau.
Georges Vlassis
Partager cet article
Repost0
2 août 2009 7 02 /08 /août /2009 10:44
Il y a 40 ans, l'homme posait pour la première fois le pied sur la lune. Pour fêter ça, voici une petite amorce de ce qui pourrait être une histoire de série Z (Z comme Zombie, of course).

Cap Canaveral, Floride, le 24 juillet 1969

C'est aujourd'hui un moment historique pour l'Amérique, qui a remporté la course à la lune contre l'Union Soviétique, portant haut dans le ciel les valeurs du monde libre. Les astronautes de la mission Apollo 11 ont amerri sans encombre dans l'océan Pacifique après avoir accompli l'incroyable périple dans l'espace qui a vu pour la première fois l'Homme marcher sur la lune.

On comprendra sans peine que ces héros ressortent fatigués de leur extraordinaire aventure. Leur séjour sur la lune, ce monde encore inconnu à bien des égards, leur aura probablement causé quelque mal de l'espace, mais nul doute que nos scientifiques sauront vite les remettre d'aplomb pour  leur permettre d'affronter la gloire qui les attend à présent.

Une nouvelle ère s'ouvre maintenant devant l'humanité.

LIFE magazine.

(cliquer sur l'image
pour l'agrandir)

Pour commettre cette horreur sacrilège envers ce qui a été l'un des plus grands moments de gloire de l'espèce humaine,  je suis parti de cette célèbre photo de John Glenn à la une du Life de février 1962. Certes, John Glenn n'a pas fait parti de l'équipage de Apollo 11 aux côtés de Neil Armstrong, Michael Collins et Buzz Aldrin, mais qui pourrait le reconnaître sous l'apparence de ce zombie baveux ?

Le dernier homme à avoir foulé le sol lunaire l'a fait il y a 36 ans maintenant. Alors certes, il est difficile de comparer les 23 milliards de dollars du coût total du programme Apollo avec des chiffres actuels, mais je ne peux m'empêcher de me dire que les 3000 milliards de dollars du coût du second conflit irakien auraient bien mieux été employés à financer quelques missions spatiales.

L'homme en saurait probablement plus sur lui et sur le monde qui l'entoure si il n'avait pas consacré autant d'énergie à s'auto-détruire. Autant Kennedy était un visionnaire en lançant le programme Apollo (bien que ce soit essentiellement pour des raisons politiques),  autant Dobeliou Bush est un triste sire. Le programme Constellation aurait pu être lancé plus tôt, l'homme serait déjà retourné sur la lune et serait déjà en route pour Mars.

Mais bon, je m'égare. Vous aurez d'ailleurs pu constater qu'à aucun moment dans cet article consacré au fake je n'ai dit que l'alunissage de 69 avait été tourné en studio. Ah mince, je l'ai dit.
Partager cet article
Repost0